logo
Main Page Sitemap

Couple echangiste en voiture


Son point G avait doublé de volume, et faisait désormais une excroissance de la taille dune demi-balle de ping pong.
Il avait pris sa verge dans la main, et commençait doucement à se masturber, les yeux rivés sur les sexes qui luisaient des jus de la femme.Enfin décidés à faire nos premiers pas dans un club échangiste pour pimenter notre vie sexuelle, nous nous sommes lancés dans l'aventure, non ford escort 76 model sans une certaine appréhension, et conscients des risques c est quoi un club libertin que nous allions prendre.Pas de cris, pas de claques sur les fesses, pas dinsultes érotiques.La tension était palpable.Ou si chaque libertin confirmé avait atteint un degré de connaissance technique et de maitrise lui permettant dêtre immédiatement en phase avec dautres partenaires occasionnels.A la fois admiratifs, impressionnés et surtout mal à laise davoir espionné de façon indiscrète leur joute charnelle, Virginie et moi étions bouleversés davoir espionné à leur insu, la petite mort de ces trois amants.
Ce dernier lui renouvela ses compliments en lui caressant le dos et en lui chuchotant que sa peau était bien douce.
Ne dit-on pas que la vie est une «dure lutte»??Comme elle se retournait pour connaitre mes intentions, je lui pris la bouche pour un baiser profond et fougueux.Soudain, le rythme saccéléra davantage, et la complainte se fit plus rauque.Soudain, un homme assez jeune, distingué, se leva dun tabouret haut, et se dirigea lentement vers nous.Des chuchotements impatients se firent entendre en même temps que la porte était secouée, et brutalement, un vent de panique nous submergea.Dun même élan curieux, nous nous précipitâmes vers cette ouverture pour scruter lobscurité, grisés par ce que nous allions découvrir.On aurait même pu dire avec tendresse, tellement sa retenue semblait naturelle, contrôlée, consentante face à la scène torride qui se déroulait à quelques centimètres de lui.Elle avait pris soin auparavant déviter tout contact de mon membre avec les contours de sa bouche, et je ressentais la chaleur de son souffle sur mon sexe bien avant que sa bouche ne se referme sur lui.Le show allait bientôt commencer.Dabord étrangement silencieux et complice, létrange trio prit vie petit à petit.



Notre soif dexplorer tous les arcanes du plaisir nous a guidés vers le mélangisme, puis léchangisme, bien que nous fûmes très amoureux lun de lautre.
Celui-ci, bras tendus en avant, avait pris les seins de sa partenaire dans les mains, comme pour les soupeser, et demeurait immobile, attentif aux sensations que lui procurait la chatte qui lavait englouti.
Et la mécanique bien huilée prit un rythme de croisière, tels les pistons dun puissant moteur diésel.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap