logo
Main Page Sitemap

L'hotel du libre echange telerama


Mais Isabelle Nanty rend leur part d'innocence aux personnages mal-aimés, solitaires, qui espèrent juste un peu de contentement.
Avec Anne Kessler (Angélique Pinglet transformée en hilarante poupée désarticulée, avec Christian Hecq (le cousin Mathieu qui monte encore dun cran dans le génie clownesque, elle cherche à tirer le spectacle vers un onirisme burlesque décalé.
Il reste lui-même, acteur de composition.
Fabienne plage libertine aquitaine Pascaud : Jan Karski (Mon nom est une fiction Yannick Haenel (La Colline).SceneWeb t Le parti pris des costumes rouge garance de 1914, dont sms coquin pour homme tous sont affublés, la solide tenue musicale (Jean-Luc Tingaud et son orchestre-atelier Ostinato, formé de jeunes musiciens le face-à-face du jeune acteur (Fabian Wolfrom, candide à souhait) et du récitant démiurge (Claude Aufaure.Le Petit salon par Xavier Martinet : Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter dun sujet de lactualité culturelle nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques.Fabian Wolfrom incarne joliment linnocence de la jeunesse et sa crédulité.Même sil nest ni Jacqueline Maillan ni Sophie Desmarets! .«Lucrèce Borgia Victor Hugo (Théâtre 14 les conseils, charlotte LIpinska : Les Chiens de Navarre, Jean-Christophe Meurisse best buy echange (Les nuits de Fourvière à Lyon).
LHôtel du libre échange de Feydeau : «Forte de la virtuosité des comédiens-français, Isabelle Nanty parvient sans peine à tenir le tempo frénétique de la pièce.La pièce est autant divertissante que philosophique et la musique de Stravinsky accompagne idéalement la pièce en lui insufflant un souffle lyrique qui ne laisse pas de répit au spectateur.NRF ) et Jean-Claude Raspiengeas la Croix ).Les plus jeunes comme les plus savants, y trouvent leur bonheur.«Boxe Boxe Mourad Merzouki (Rond-Point «la Folle Otarie», Pierre Notte (Lucernaire «histoire du soldat Ramuz-Stravinski (Poche Montparnasse).Coups de cœur/griffe : -"L'écume des jours" de Boris Vian, mis en scène par Sandrine molaro amp; Gilles-Vincent kapps, actuellement au théâtre de la Huchette, Paris 5ème.Et on est sidéré plus encore par la folie corporelle que ce langage au bord de l'explosion permet aux comédiens.Sans rien désamorcer de la charge au vitriol de Feydeau sur le couple mais en fouillant les personnages, leur donnant une sacré épaisseur, évitant de nen faire que des pantins vides pris dans une mécanique qui les dépasse, devenue incontrôlable.».

Livres, avec Patricia Martin france Inter Nelly Kapriélian les Inrockuptibles Michel Crépu (.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap